Escarène : la chanson en arabe ne passe pas, mobilisation des parents, malgré la FCPE…

Publié le 1 décembre 2017 - par - 76 commentaires - 5 790 vues
Share

Bravo amis Résistants ! Vous avez joué le jeu et protesté contre le chant arabe que les élèves de 5ème doivent apprendre au collège Rabelais, à Escarène (académie de Nice).

http://resistancerepublicaine.eu/2017/11/29/college-rabelais-a-escarene-les-eleves-de-5eme-doivent-apprendre-un-chant-en-arabe/

Nous apprenons par un communiqué de la FCPE ( APE Association de Parents d’élèves… il n’y a que la FCPE au collège Rabelais ? ) qu’une réunion urgente a eu lieu au collège le jour même où notre article sur cet apprentissage inacceptable est sorti. Nombre de parents ont pu, grâce à cela, dire leurs inquiétudes, leurs désaccords. Et obliger professeurs, inspecteurs et principal à se pencher sur le problème.

Nous apprenons également que la communauté éducative ( oh le joli nom ) est « affectée ». Nous avons donc fait mouche mais nous ne demanderons pas pardon, au contraire. Quand on fait des choix, on les assume.

Faire apprendre un chant en arabe, à l’heure de Charlie Hebdo, du Bataclan, de Nice et de tant d’autres, c’est au mieux une maladresse, au pire, de la provocation.

Nous ne sommes pas étonnés du vocabulaire utilisé  » termes diffamatoires « , instrumentalisation sur Internet des choix du collège « . En gros il est reproché aux parents inquiets d’avoir communiqué aux sites de ré-information leur inquiétude au lieu d’être allés comme à confesse rencontrer le principal ou le professeur concerné pour s’entendre dire… c’est le programme ! Menteurs en plus !

Menteurs deux fois. Des parents avaient déjà signalé que cet apprentissage leur posait problème… sans réponse. Quant au paravent « c’est le programme », gonflés ! Le programme laisse le professeur décider des chants qu’il veut utiliser pour appliquer le programme. Parmi les milliers de chants qui sont les nôtres, à qui fera-t-on croire qu’il n’y avait pas d’autres choix ?

Nous aimerions d’ailleurs que les parents d’élèves de 5ème qui nous lisent nous fassent parvenir leurs témoignages : quels chants les professeurs ont-ils fait étudier au cours de ce premier trimestre ? Et, pour les élèves qui étaient en 5ème l’an dernier, quels sont les chants étudiés au cours de toute l’année ?

En tout cas, il suffit de s’opposer à l’utilisation de la langue du Coran en classe pour être, à leurs yeux, dans le clan des violents : on peut se parler entre parents sans avoir recours à la violence, disent-ils. Fabuleux. Ils choisissent la langue du coran, des hadiths qui inspirent les assassins du Bataclan, et c’est nous les violents ?

Mais la FCPE est, depuis longtemps, depuis très longtemps, depuis trop longtemps dans le camp des islamo-collabos. Ceci explique cela.

Quelques exemples en passant :

Des professeurs se font étrangler par des élèves, le principal, soutenu par les enseignants, organise des Conseils de discipline ? La FCPE proteste et manifeste !

http://resistancerepublicaine.eu/2012/12/20/profs-etrangles-la-fcpe-manifeste-contre-le-conseil-de-discipline/

Ma-gni-fique.

La FCPE qui, à l’intérieur des établissements, fait de la propagande pro-immigration, c’est dans le programme ?

http://resistancerepublicaine.eu/2012/07/13/pour-qui-la-fcpe-joue-t-elle/

Allez, un dernier pour la route :

La FCPE main dans la main avec ceux qui, dans les collèges, veulent des cantines communautaristes où l’on sépare les élèves ( bravo le vivre ensemble, bravo l’ouverture culturelle…) :

http://resistancerepublicaine.eu/2011/09/30/victoire-de-la-laicite-le-repas-unique-vote-a-castanet-tolosan-malgre-lopposition-des-socialistes-et-de-la-fcpe/

Alors, le communiqué de la FCPE, ses pudeurs de pucelle effarouchée devant les vilains Français réclamant que, dans un collège français devant faire connaître le patrimoine français aux élèves français, on s’en bat l’oeil.

Et on continue, on continue de mettre la pression, de dire non.

Quant au principal…

Aucun élément nouveau, aucun argument. Les fameux programmes que j’avais cités dans mon premier article… Qui ne justifient rien, au contraire. Et l’alibi de l’ouverture culturelle qui sent furieusement… l’envie d’une société multiculturelle.

Dont nous ne voulons pas. Nous sommes en France, nous voulons la culture française. La culture occidentale. Point barre. Si des immigrés viennent en France c’est pour adhérer à notre culture, pas pour la remplacer, et ce n’est pas le rôle des enseignants – et des principaux de collège – de les aider à faire cette oeuvre mortifère.

Depuis quand des « recommandations académiques », un « projet d’établissement » auraient-ils le pas sur les programmes et les objectifs de l’école ? Depuis quand un projet politique devrait-il avoir sa place dans l’application des programmes ? Il ne suffit pas de faire créer aux élèves des pièces de théâtre, de leur faire faire des voyages, de leur faire créer une radio ? Il faut, en sus, qu’une idéologie totalitaire apparaisse comme normale au pays de Molière au travers d’oeuvres en arabe ?

Quand l’ouverture dite culturelle n’est qu’ouverture aux traditions et coutumes, fussent-elles plus que discutables, de l’autre, il y a problème. La véritable ouverture culturelle, c’est l’ouverture… à la culture. LA culture, l’art. Notre culture, nos écrivains, notre patrimoine, nos chansons, nos musiciens. Et c’est une fois qu’on maîtrise parfaitement la culture de son pays, du pays où l’on vit que l’on peut, adulte, voyager, chercher… à découvrir et comprendre d’autres cultures. Faire cela à l’école, c’est mettre la charrue avant les bœufs, c’est faire disparaître notre propre culture. Et c’est inacceptable.

La réponse du principal montre, elle aussi, que nous avions bien analysé son fonctionnement, ses objectifs, son idéologie.

Quant à penser qu’il y a, au collège Rabelais comme partout en France des enfants maghrébins sans doute musulmans et que ceci explique cela, il n’y a qu’un pas que nous sommes tentés de franchir. Le professeur a-t-il voulu leur faire ce cadeau empoisonné de leur faire oublier qu’ils étaient en France et de leur faire croire qu’ils devaient demeurer dans leur culture, leur environnement, des étrangers dans le pays où ils vivent ?

 

On ne lâche rien. On continue de dire au Collège Rabelais notre opposition à ce que la langue des assassins du 14 juillet à Nice soit utilisée et étudiée à travers un chant inepte, et mal traduit, en sus.

Collège François Rabelais
Adresse : 95 Chemin du Castel, 06440 L’Escarène
Téléphone : 04 93 79 66 77, Fax : 04.93.79.68.28 / E-mail : ce.0061826c@ac-nice.fr

Rectorat – Académie de Nice

53 avenue Cap de Croix

06181 Nice cedex 2

Tél : 04.93.53.70.70 / Fax : 04.93.53.70.83
Note de JCP

Je viens de téléphoner au rectorat qui renvoie à l’inspection académique dont le tel est : 04 93 72 64 50 ou alors 04 93 72 63 00
email : ia06-cab@ac-nice.fr

Adresse postale : 53 Avenue Cap-de-Croix, 06181 Nice

http://resistancerepublicaine.eu/2017/12/01/chant-arabe-a-escarene-crise-au-college-grace-aux-resistants-continuez/

Share

Puisque le gouvernement prône pour la tolérance, le partage et l’amour de son prochain, je propose que le dit collège leur apprenne ensuite une chanson en hébreux et là, on verra la réaction de certains autres parents ! chiche ?

Il y a de si belles chansons françaises avec de belles paroles de libertés et d’amour, Pourquoi apprendre ce chant arabe. C’est comme notre ministre de l’éducation nationale qui voulait faire apprendre l’arabe aux petits français. C’est du grand n’importe quoi

Ici, le petit dernier en 5e a dû apprendre et chanter un truc de Stromaé, comme j’ai plutôt des metalleux à la maison très allergiques aux style actuel stromaé – black m – soprano et compagnie, il n’a fait aucun effort. Résultat une seule note en musique dans le trimestre lui a fait passer sa moyenne générale juste en dessous de 15, par contre les debiles perfusés à la chaîne 17 ou 9 ont gagné des points.

Vous avez oublié de rappeler que c’est la FCPE qui a milité pour que des VOILEES puissent accompagner les élèves en sortie scolaire… à vomir.
Voir article RL de Jean Pavée du 2 octobre 2013.

Ces muzzs n’ont jamais entendu parler de Charles Trenet .

wpDiscuz