Espagne : Valls s’effondre, Vox progresse !

Publié le 7 avril 2019 - par - 36 commentaires - 8 185 vues
Share

Manuel Valls sombre de plus en plus dans les sondages et les plus favorables ne lui accordent que 10,8 % des intentions de vote, ce qui lui ôte toute possibilité de s’offrir la mairie de Barcelone.

Il en est d’ailleurs parfaitement conscient et c’est son opposition à l’indépendance de la Catalogne d’une part (ce qui est tout à son honneur) et, d’autre part, sa première tentative de se rapprocher du parti « Ciudadanos », arrivé en tête lors des élections régionales de 2017 à Barcelone.

Parti qui ne cesse depuis de reculer dans les sondages devant ses atermoiements entre la droite et les socialistes mais qui, dorénavant, refuse tout rapprochement avec un Manuel Valls qui ne cesse de faire des appels du pied vers le parti socialiste de Pedro Sanchez, tout au moins vers le groupe des socialistes qui s’oppose à l’indépendance et qui avait déjà gouverné Barcelone et qui, en prévision des prochaines élections, regroupe 16,6 % des intentions de vote, alors que les formations pro-indépendantistes mènent la course avec 23,8 %.

Or, il n’est pas question pour Alberto Rivera et son parti Ciudadanos de pactiser avec le PSOE alors qu’il s’est associé avec le PP (Parti Popular) et VOX (droite de la droite) pour gouverner l’Andalousie, qui appartenait aux socialistes depuis plus de trois décennies.

Ciudadanos, qui ne cesse de perdre des voix, tout comme Podemos, au profit de VOX et de son leader Santiago Abascal, dont le thème principal est l’anti-immigration.

Manuel Valls, tout en remerciant Ciudadanos de son soutien, vient de qualifier son choix, en Andalousie, comme une grave erreur, lors d’une interview sur la sixième chaîne de télévision espagnole.

Or, c’est avec l’appui de Ciudadanos et de Vox que Juan Manuel Moreno, du PP, a pu prendre la présidence de la région andalouse, en janvier 2019.

Ce fut d’ailleurs la première apparition officielle du parti VOX, que l’on peut qualifier « à droite de la droite », depuis la disparition de Francisco Franco.

Adieu donc Manuel Valls et bienvenue à Santiago Abascal, que l’on connaît assez peu en Espagne et encore moins à l’étranger, donc en France.

Il fut pourtant le compagnon d’Aznar, son disciple même, et il le considère comme le meilleur Premier ministre qu’il y ait eu en Espagne, malgré ses lumières et ses nuances !

Abascal avait, à l’époque, 29 ans et était président de la « Nouvelle génération » du parti Popular et, selon Aznar (2005), Santiago Abascal est un homme libre qui, confronté à l’injustice, au mensonge et à l’indifférence, n’opte jamais pour la démission ni pour l’abandon.

Santiago Abascal réapparaît sur la scène politique espagnole à un moment où, tout comme en France, cette scène est devenue une véritable parodie, avec des seconds rôles comme acteurs !

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
le Franc

ça irait plus vite avec un Mur entre l’espagne et la France……

François BLANC

VAlS c’est l’exemple qui justifie l’interdiction de la double nationalité

Melanie

Quand Marion ou collard l interpellaient a l assemblée il venait tout rouge on n aurait dit qu’ il allez faire un coup de sang ce con car il se disait Francais ce traître il se présente en Espagne il serait capable de ce peindre en noir le blankos pour ce faire elire quelque part.

gargol

On ne voit même pas pourquoi on en parle, c’est un socialiste qui est à droite parce qu’on lui a dit que la droite est à gauche, qui voulait rejoindre l’extrême centre LREM.

NOLIT

Je me souviens de sa réflexion sur le marché d’ Ivry :  » mettez moi du white , il y a trop de black  » , pour un socialo ça fait désordre …

zéphyrin

ah oui, ça il ne l’a pas pardonné à Dieudonné…le bel exemple du « racisme en col blanc » quel dommage que peu de personnes n’aient eu assez de recul politique pour aller regarder sur le site de dieudo qui démasquait le personnage.

wika

Une cagnotte Leetchi pour permettre à Valls de se reconvertir dans un domaine moins savonneux que la politique ?

Jeanpeuplus

Quelles sont les qualités de cet homme?
Opportuniste
Cynique
Traître
Dit tout et son contraire
Voyou
En bref, un politicard tel que nous les connaissons trop bien, une espèce à fuir et à éviter. On ne peut qu’espérer que les Espagnols sont plus perceptifs que les Français qui ont élu ce sale type.

Guy MARI

A Barcelone il s’est pris pour le MESSI …mais la place était déjà prise !!!!

patphil

valls a si bien réussi en france…

plouc

valls est un escroc et un imposteur surtout avec son bilan de nuisances en France ! heureusement que les espagnols sont moins cons que les français !!!!!

Sibylle

Il ne faut pas aller bien loin pour trouver moins con qu’un français.

Raoul ALFRED

Moins loin que que l’Espagne dis moi ou

Laplace Andree Agregee d''Espagnol

non Valls ne pouvait pas etre elu a Barcelone…Il est francais et represente ce que les espagnols detestent chez les francais:ce besoin de donner des lecons et de croire que comme ils sont francais ils savent mieux que tout le monde.Un peu de modestie SVP.Franco est MORT et les nouvelles generations regardent vers l’avenir..L’Espagne est une democratie..Que cela nous plaise ou non l’extreme droite y prend sa place.Comme en France.non?Et au passage je conseille a Hamon d’etre lui aussi moins donneur de lecons envers L’Espagne….

obelix

les ecolos catalans ont reussi le tour de force de faire resurgir l’extreme droite en catalogne !! l’ex parti PXC s’est dissous pour rejoindre le parti vox (arrivé en tete en andalousie ) ,avec une maire déjantée comme ada colau dont le slogan : Afueras los turistas (dehors les touristes) et volem acollir (nous voulons accueillir) pas etonnant la protection du migrant, l’interdiction de la ctique de l’islam poussez au paroxysme fait le lit des (nostalgiques de franco !! les attentats de 21 morts et 130 bléssés n’ont pas ete oubliés)!! les barcelonais eux voient les agressions, les mendiants venus… lire la suite

Une patriote

Les espagnoles ne sont pas fous, ils ont pu voir ce qu’a fait Valls en France et la saloperie que c’est. Ils ne veulent pas se mettre cette teigne sur le dos pendant des années. Sa MORGUE en prend un sacré coup !!!!!!!!!

ven85

mais ne vous inquietez pas pour VALLS,il reviendra en france et SON ami MACRON,lui trouvera une place bien au chaud

Liliane BERNADOY

Je pense que Macron ne veut surtout pas avoir Walls dans les pattes ! Rappelez vous, Walls n’avait même pas pu obtenir l’investiture de LREM pour les législatives. Entre eux c’est un passé de combat de coqs

Une patriote

ven85, Macron ne l’a pas pris au début c’est pas pour le prendre maintenant. Impossible pour ces deux types IMBUS d’eux mêmes de travailler ensemble et de supporter que l’un fasse de l’ombre à l’autre sans parler des ordres reçus sans pouvoir en discuter puisque que Macron ne supporte aucune suggestion, les deux ensemble c’est la tuerie assurée ! Ils se connaissent bien puisqu’ils ont travaillés dans le même gouvernement et je pense que cela devait être déjà à couteau tiré !

Jill

Qui a pris au sérieux cette équipée de Valls à
Barcelone ?

senechal

Ces opportunistes osent tout, et c’est à çà qu’on les reconnait!.
Ce Valls n’a jamais cassé trois pattes à un canard lorsqu’il était en France, je dirais même que c’était un malfaisant, un enfumeur et un profiteur pourquoi deviendrait-il un génie lors de son retour en Espagne?.
Les Catalans ne sont pas fous à ce point pour donner blanc seing à un attentiste parvenu.
Qu’il aille donner des coups de menton en Italie, il sera bien reçu!.

Sibylle

Les Italiens ne veulent pas de ce déchet.

HOMBRE

definition de la VALLS a trois temps
je trouve refuge dans un pays qui m accueille me soigne me nourrit qui me fait premier ministre
je suis eternellement lie a un autre pays de part ma femme
et enfin je retourne dans mon vrai pays avec une retraite confortable paye par les gogos de mon premier pays d accueil
j ai une veste chez moi faite en peau d ingratitude je pense que c est sa taille .
Comme a dit l autre » la FRANCE tu l aimes ou tu la quitte  » lui son choix est clair

Dugenou

« … de par sa femme. » Reste à savoir laquelle car ça change souvent?

a.hourquetted'are

Que Manuel Valls prenne sa retraite dans son pays, l’Espagne, un point c’est tout !!

Une patriote

Valls ne peut QUE prendre sa retraite, il est politiquement FINI !!!!!!!!! Il n’y a que lui qui ne l’avait pas encore compris, EH BIEN CETTE FOIS C’EST FAIT !

Jeanpeuplus

J’espère, Madame Patriote, que vous avez raison.
Mais la France étant dirigée par des enfoirés, on ne sait jamais…

James Watt

Qu’il reste bien en Espagne surtout, ce traître.

le Franc

c’est pas bon ; ça veut dire qu’il va revenir en France pour achever sa destruction.

Fradth

Emmanuel Valls n’est qu’un Emmanuel Macron raté. Un serpent, mais pas assez doué pour comprendre quel bon moment choisir pour trahir. La seule mauvaise nouvelle dans tout ça, c’est qu’après échoué en Espagne, il va revenir mendier un poste politique en France, qui rappelons est un pays assez cinglé pour donner des postes en politique à des binationaux, voire à des gens n’ayant pas la nationalité Française du tout.

joel (1)

MERDE QUAND MÊME !!!!!!!!!!

dupond

Je ne m’en lasse pas !!!

kabout

ah ce valls ! aprés la France,l’Espagne…….qui va vouloir de lui maintenant comme politicards ? ou va t-il atterir désormais ? retour a la case départ,peut etre une place de balayeur municipal a la mairie d’Evry !!

Prométhée

Il lui reste le Tessin en Suisse pays de naissance de sa mère dont parle couramment la langue. Pas sûr que ces congénères Suisses veuillent de lui. Bon il pourrait essayer les îles kerguelen avec les manchots les phoques. ……

CLOVIS

Pour manger à sa faim (fin) il faut avoir plusieurs râteliers à disposition !

zéphyrin

En apprenant la nouvelle, j’ai repris deux fois du dessert. Presque un orgasme! il ne lui reste plus qu’à revenir nous pourrir les plateaux télés de ses amis. c’est en prévision d’ennuis éventuels qu’il a fait une apparition dans un certain repas.