Invasion musulmane et grèves : la double peine, c’est pour le peuple français

Publié le 8 avril 2018 - par - 68 commentaires - 3 916 vues
Share

Les propagandistes gauchistes ont toujours excellé, avec la complicité des journalistes, dans la manipulation sémantique. Avant, on disait clandestin, puis ce fut sans-papier, migrant, réfugié et maintenant exilé.

Ce ne sont jamais des voyous musulmans qui agressent en meute des innocents, ce sont des « jeunes ».

Ce ne sont jamais des musulmans respectant les concepts du Coran qui tuent des mécréants, ce sont des « déséquilibrés », dont on ne précise jamais la religion.

L’histoire de la fameuse double-peine relève de la même imposture. Auparavant, quand un étranger commettait un délit, on le mettait en prison (de temps en temps) et on le renvoyait dans son pays ensuite. Dans la sémantique gauchiste, cette décision, élémentaire, qui s’applique dans tous les pays normalement gouvernés, est devenue la double peine, et c’est Sarkozy qui y a mis fin.

Dans un article fort intéressant, notre contributeur Etienne Dolet parlait de la féroce lutte des classes des soixante-huitards contre le peuple français.

https://ripostelaique.com/la-feroce-lutte-des-classes-des-soixante-huitards-contre-le-peuple.html

Celle-ci s’exerce quotidiennement, avec une violence tous les jours plus forte. Il y aura cinquante ans dans un mois, des petits bourgeois radicalisés, enfants de leurs lectures, avaient décidé que la France serait le laboratoire de la prochaine révolution prolétarienne qu’ils appelaient de leurs vœux. Anarchistes, trotskistes, maoïstes, situationnistes tenaient le haut du pavé dans les facultés, où ils imposaient le bordel, avec la complicité d’une majorité d’étudiants branleurs. Ils avaient décidé qu’il devait y avoir une jonction de leur lutte avec celle des ouvriers, qui s’étaient mis en grève à leur tour.

Seul problème, le salariat était fort à l’époque, sous l’influence du PCF et d’organisations syndicales puissantes. Leurs dirigeants n’avaient pas envie de passer sous les fourches caudines de jeunes idéologues, souvent méprisants pour la classe ouvrière. Et, n’en déplaise aux gauchistes, les travailleurs ont préféré de bonnes augmentations de salaire, améliorer leurs conditions de vie, plutôt que de se laisser manipuler par des petits bourgeois révolutionnaires auto-proclamés.

Cela ne leur sera jamais pardonné. Les enfants de 68, individualistes, hédonistes, profiteurs, jouisseurs, se sont parfaitement coulés dans le moule de la société de consommation et dans l’appareil d’Etat, après la victoire de Mitterrand. Le dessinateur Lauzier était d’une lucidité exceptionnelle, quand il croquait l’ancien révolutionnaire qui, dix ans plus tard, était à la tête de sa boîte de publicité, tout en faisant semblant de combattre encore le système.

A défaut de combattre le système, ces petits-bourgeois haineux ont alors décidé de détruire leur pays, au nom d’une vision internationaliste du monde, qui devait s’imposer à la France, qu’ils jugeaient moisie, ringarde et archaïque.

Il fallait d’abord briser le cadre de la nation. Le nationalisme, c’était la guerre, le patriotisme, c’était le racisme. A bas les frontières, vive la libre circulation de tous. A bas les Français, vive les citoyens du monde !

Il fallait ensuite briser la religion majoritaire de ce pays, qui incarnait historiquement notre Histoire. On se déchaîna donc dans l’anticléricalisme catholique, tout en traitant de raciste ceux qui n’aimaient pas l’islam.

Il fallait ensuite briser la famille, qui, souvent, était un cadre protecteur pour les plus faibles, et soudait une société. On eut droit à l’hymne à la pédophilie, à la propagande homosexualiste, à la ringardisation du couple hétérosexuel blanc européen, aux familles monoparentales données en exemple, et au culte de l’enfant-roi, qui devint l’enfant tyran.

Il fallait castrer la police et l’armée, comparer nos flics à des SS, légitimer les agressions contre eux, et briser les reins de notre armée, jugée école du crime. On insulta quotidiennement nos militaires qui avaient fait l’Algérie, et on osa même juger le général Aussaresses. Mais jamais un mot sur les méthodes barbares des égorgeurs du FLN.

Salauds !

Il fallait infiltrer la justice, et inverser les valeurs. Le délinquant devenait la victime de la société, et celui qui se défendait était un salaud de proprio.

Et puis, il fallait s’occuper de ces salauds d’ouvriers, ceux qui préféraient jouer au tiercé, aller voir les matches de football, et commençaient même à mal voter !

Ils méprisaient tellement les travailleurs qu’ils ont supprimé le travail manuel, et voulu que tout le monde fasse de longues études en sociologie ou école de l’art. Les grands bastions ouvriers furent détruits, brisant la culture et la dignité de centaines de milliers des nôtres. Le prétexte ? Des  commissaires européens, comme le vicomte Davignon, avaient estimé que la France n’avait pas vocation à la sidérurgie, à la métallurgie, au charbon et à l’imprimerie. Exit nos usines, pour le plus grand bonheur des écolos, qui trouvaient qu’elles polluaient l’univers des bobos.

Ensuite, ils s’attaquèrent à l’homogénéité de notre population. Ils décidèrent donc d’infliger à nos classes populaires la venue d’une immigration massive, en période de chômage de masse. Il fallait bien que cette gôche, qui avait capitulé sur le combat social, se prouve qu’elle demeurait dans le camp du bien. Et pour cela, rien de tel que la bataille contre un racisme supposé, en imposant à une France qui n’en avait nul besoin une véritable invasion migratoire (même Giscard d’Estaing l’avait reconnu, et Mitterrand parla de « seuil de tolérance » dépassé).

Ces commissaires politiques, qui auraient fait merveille en Chine, en URSS ou au Cambodge, décidèrent que ce pays (ils ne disaient jamais notre pays), mais surtout ses classes populaires, devaient accepter le « vivre ensemble » qu’ils appelaient de leurs vœux pour le peuple, tout en s’en préservant soigneusement eux-mêmes.

On culpabilisa la France, et donc les Français, coupables de tout : l’esclavage, la colonisation, Vichy, la guerre d’Algérie, et le prétendu mauvais accueil des étrangers dans des « ghettos ». Bien évidemment, le racisme supposé des Français fut régulièrement pointé du doigt pour justifier toutes les violences ethniques que subissaient, ponctuellement, la France. Sos Racisme et toutes les associations gavées de subventions lancèrent des testings, relayés abondamment par les médias, pour stigmatiser ces « salauds » de Français.

Les artistes furent soumis à contribution. Cabu nous inventa un Français moyen, qui était forcément un beauf alcoolique et raciste. Yves Boisset nous fera Dupont-Lajoie, dans un registre complémentaire. BHL, Pierre Bergé et Attali crachèrent au bassinet pour les grands concerts de Sos Racisme, dont les dirigeants devinrent des pontes socialistes, ou des permanents associatifs fort bien nourris.

Coline Serreau, dans cette inoubliable scène de la crise, faisait tout dire à son personnage, Michou, joué par Patrick Timsit.

Les petits blancs furent insultés par des sociologues gauchistes immigrationnistes comme Wievorka, qui les sommèrent d’abandonner notre modèle pour s’adapter à l’autre. L’enfer quotidien qu’ils vivaient fut nié, on parla de « sentiment d’insécurité ».

L’appareil d’Etat, ses politiciens, ses juges, ses journalistes, furent mobilisés, des années durant, matin, midi et soir, pour sermonner les Français, mentir sur les vrais chiffres de l’immigration, et sur la réalité de l’islam.

La France fut sommée d’accueillir toute la misère du monde, la gauche républicaine de Chevènement capitula en rase campagne, la droite rentra au bercail et abandonna à son tour ses valeurs.

Le droit à la différence remplaça l’assimilation. Notre école de la République, qui faisait la fierté de tous, et permettait aux enfants d’origine modeste de réussir de brillantes études et d’être récompensés de leurs efforts, sombra, sous le poids de l’immigration et des folles réformes des pédagogistes. Les classes dominantes s’en foutaient, eux, à l’image d’une Marlène Schiappa et de pratiquement tous les ministres, de droite comme de gauche, ils mettaient leurs gosses dans les écoles préservées d’une diversité qu’ils imposaient à leur peuple. Et les gauchos continuaient à infiltrer l’école de la République, pour mieux la torpiller, abandonner l’enseignement de l’Histoire de notre pays, et imposer leur idéologie dans les manuels scolaires.

Salauds !

Et puis, malgré les attentats musulmans, nos politiques, toujours soutenus par leurs juges, leurs journalistes et leurs artistes, continuaient à imposer aux Français les « migrants qui fuient la guerre ». Ces classes populaires, que nos dirigeants haïssent de tous les pores de leur peau, avaient fui les centre-villes, le vivre-ensemble, pour essayer de sauvegarder leur mode de vie, et de préserver l’avenir de leurs enfants.

Les préfets, mobilisés, leur imposeront des clandestins, souvent hommes seuls musulmans, par dizaines, sans concertation, en passant en force contre les maires et les populations coupables de résister.

Et gare au Gaulois qui a le malheur de relever la tête, de se défendre, de ne pas se laisser envahir, agresser, voler, cambrioler, assassiner. Les journalistes le calomnieront, les juges le traîneront devant les tribunaux, le condamneront à la prison. Mélenchon et Plenel le classeront à l’extrême droite. Il faut émasculer par tous les moyens ce peuple, dont certains de ses membres osent encore avoir des soubresauts de révolte. Comme le disait si bien notre amie Tatjana Festerling dans la première minute de son intervention, aux 10 ans de Riposte Laïque, la caste des protégés, avec ses voitures blindées, ses policiers et ses gardes du corps, envoie au massacre les non-protégés, livrés à la barbarie des nouveaux-venus.

Salauds !

Ce sont ces mêmes populations, qui ont dû fuir les centre-villes, qui vont subir les grèves des chemins de fer, pendant de longues semaines. Que la privatisation du rail ne présage rien de bon pour les cheminots et les usagers, et qu’elle soit imposée par Bruxelles, ne fait aucun doute. Sauf que les collabos qui mènent ce combat ont tous appelé à voter Macron, qu’ils soient à la CGT, CFDT ou Sud, soutenus par Mélenchon, Hamon ou les gauchos. Sauf que les responsables du FN sont interdits de séjour dans les manifestations, et agressés s’ils osent se pointer, alors que ce parti est celui pour lequel les ouvriers votent majoritairement. Sauf que les Insoumis, Besancenot, Martinez, qui prétendent mener ce combat et rêvent d’un nouveau mai-68, sont des immigrationnistes fous, islamo-collabos notoires, et qu’ils accélèrent, tous les jours, la destruction de la France, dont les premières victimes sont forcément les classes populaires, les vraies, pas les nouveaux venus.

Ces petits soixante-huitards ont la haine du peuple, comme le confirme ce tweet crapuleux de Plenel, qui n’accepte pas, en bon commissaire du peuple, que les Hongrois, derrière Viktor Orban, refusent l’invasion migratoire musulmane que Bruxelles veut leur imposer. Et dire que Plenel et les siens, en 68, osaient dire que « L’émancipation des travailleurs sera l’oeuvre des travailleurs eux-mêmes ! ». Demander l’avis du peuple, cela s’appelle juste la démocratie ! Et ce mec, comme tous les « antisionistes » osait défendre les assassins palestiniens qui, en 1972, tuaient onze athlètes israéliens, comme il noie le poisson aujourd’hui quand les disciples d’Allah égorgent nos compatriotes.

Salauds !

Dans un autre registre, ce sont d’autres petits fascistes qui bloquent les facultés, par idéologie, parce qu’il espèrent recommencer, 50 ans plus tard, un nouveau mai 68. Là encore, les principales victimes de ces coups de force, cautionnés par le pouvoir qui laisse faire, et ses juges qui s’opposent à des référés d’évacuation, ce sont les étudiants issus des classes populaires, qui n’ont, en période de chômage de masse, que leurs études pour espérer s’en sortir.

Notre rédacteur historique, Maurice Vidal, ne disait pas autre chose, quand il nous racontait son mai 68, où les petits bourgeois gauchistes avaient décidé de juger le fils d’ouvrier qui voulait absolument passer ses examens.

https://ripostelaique.com/Je-voulais-reussir-mes-examens.html

Ceux qui animent ces mouvements sociaux sont des collabos de la mondialisation. Les principales victimes de leurs exactions sont le peuple à qui ils imposent, depuis 40 ans, l’invasion migratoire, l’islamisation de notre pays, avec les conséquences quotidiennes qui accompagnent ces phénomènes : sur-délinquance, attentats, agressions, viols. Ils ont détruit notre France, et ils paraissent vouloir accélérer sa mort. Et pourtant, une crapule comme Mélenchon ose stigmatiser les prétendues violences d’une extrême droite qui le menacerait de mort, et agresserait les paisibles bloqueurs gauchistes des universités. Escroquerie classique de cet islamo-collabo, qui protège ainsi les seuls vrais fascistes qui menacent nos libertés, ses copains gauchistes et islamistes.

http://www.europe1.fr/politique/melenchon-sur-les-17-deputes-lfi-5-font-lobjet-de-menaces-de-mort-3621077

A cause des Mélenchon-Plenel et de cette clique soixante-huitarde, ce sont donc d’abord les Français qui subissent une vraie double peine, de la part de ceux qui, depuis quarante ans, mènent une lutte des classes très violente contre nos compatriotes.

Salauds !

Ce sont les nôtres qui paient au prix fort les conséquences des grèves, quand les bobos, bien planqués dans leurs centre-villes, continuent à vivre normalement, et que les envahisseurs continuent à profiter de notre système social.

Et ce sont encore les nôtres qui vont payer encore le énième plan banlieue, présenté par l’ineffable Borloo, pour mettre un nouveau cautère sur une jambe de bois !

http://www.fdesouche.com/983485-plan-pour-la-banlieue-jean-louis-borloo-sapprete-a-frapper-fort

Cela fait 50 ans que les enfants de 68 détruisent méthodiquement la France, son Histoire, sa culture, sa civilisation, son peuple. Tatjana Festerling se demandait, dans sa vidéo, si les Européens avaient encore envie de vivre. Nous ignorons la réponse des Français à cette question. Nous ne savons pas s’ils sont résignés à la mort. Nous ferons, avec nos amis de Riposte Laïque, tout pour susciter un réveil des nôtres.

Nous espérons vivre assez longtemps pour assister à ce sursaut des nôtres, et voir les collabos soixante-huitards payer au prix fort l’ensemble de leur oeuvre.

Salauds !

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
lafronde

Nos Démocraties européennes sont elles décérébrées ? Au vu de ses résultats, oui ! Face à l’invasion afro-arabo-musulmane elles sont aussi impuissantes que naguère face au péril hitlérien. Un Etat démocratique c’est le plus souvent un monopole politique (Exécutif et Législatif) pour cinq ans. Ce monopole laisse son ardoise au Gouvernement suivant. Vous ne pouvez pas changer le monopole, seulement son titulaire. Ce qui maintient ce système, c’est le matérialisme. Idéologie qui ruine toute transcendance, nie le devoir moral venant des Ecritures, et fait dépendre la morale du Pouvoir en place. Trait qui nous rapproche déjà de la Société coranique.… lire la suite

lafronde

Si quelques mots suffisent pour exprimer mon accord avec l’auteur, 700 caractères sont trop courts pour citer les voies de Résistance possible à ce que l’on peut nommer une colonisation, tant l’Egalité en droits est rompue entre le statut des expatriés européens, et celui des immigrés extra-européens. Chaque patriote pourrait chaque semaine ou chaque mois s’interroger : « que puis-je faire pour la Résistance à cette colonisation ? » C’est nécessaire que chacun participe, en choisissant le mouvement patriote ou le media dissident à soutenir, à financer, à aider Voter tous les cinq ans ne suffit vraiment pas. Ce régime ne survit… lire la suite

Pierre

Bravo, CQFD, que va t’on faire, ou devenir j’aurais rêver au débat marine macron, qu’elle parle comme cela, quelle ouvre les yeux au français, tout simplement et non quelle s’enfonce comme elle l’a fait, il faut être très intelligent et sincère devant ces salauds de collabos !

le Gaulois

il faut pas leur en vouloir aux journaleux !! ils n’ont plus d’encre car noter jeunes ça prend seulement 6 lettres mais noter « jeunes musulmans » ça fait trop long avec l’espace ca fait 16 caractère d’imprimerie !! une petite blague pour changer, savez vous pourquoi ils disent je suis du neuf trois ou neuf un ? et non 93 ou 91 !! ils ne savent pas compter jusqu’a dix alors plus de quatre vingt dix ? impossible !! présentement dit donc blanc bec tu crois quoi, pourquoi tu me regardes t’as un problème ? moi je leur répond : non… lire la suite

Allonzenfan

C’est la peste ET le choléra !

RODRIGUE

Bravo Cyrano, rien à ajouter!

Andrej

Si RODRIGUE, ajoutons : il faut descendre dans la rue! Vous ètes d’accord?
Cordialement.

Jacques Barrio

Splendide édito! Merci Cyrano. Et à noter aujourd’hui: une très bonne nouvelle, la superbe ré-élection de Viktor Orban en Hongrie. Peut-etre que l’Europe n’est pas encore morte, et que la guérison et le réveil viendront de l’Est.

le Gaulois

oui mais la première guerre mondiale a été déclenchée par les muzz de l’Europe de l’est au sud et c’est encore eux en 1990 qui ont attaqué les chrétiens a Sarajevo !! la raison pour laquelle la Moldavie a interdit tout visa des muzz mis dehors a leur indépendance depuis pays au calme plat pas de soucis, vous pouvez vous promener la nuit, pas de viol, ni meurtre, ni braquage de banque, ou pompiste du coin !!

Belgikistan

09/04/2018 VIDEO – Un élu du parti ISLAM en Belgique : « On va aboutir à un ETAT ISLAMIQUE EN BELGIQUE. La charia je suis pour, c’est un combat qui va prendre des décennies, mais le mouvement est lancé. »

https://twitter.com/GilbertCollard/status/983289875658141696

BERNARD

« Ce n’est pas avec ceux qui ont créé les problèmes qu’il faut espérer les résoudre »
Citation d’Albert Einstein….

Ahh que oui oui !

le Gaulois

sacré Albert un génie un vrai, dommage les cons sont restés.
comme disait Coluche ils ne se reproduisent pas mais il y en a de plus en plus !!

Philippe@9.3

Messire Cyrano.
Certes nos politichiens n’ont que faire du peuple. Mais à ma connaissance qqs jeunes bourgeois en manque de challenge au point de faire révolution dans un pays développé ne sont pas suffisants pour gagner des élections. Sissi et erdogan sont la preuve que la connerie est compatible avec la démocratie.
Un peuple de cons, un dirigeant ‘con’. Les lumières s’éteignent. Y a plus de pétrole ni d’électricité. Retour au feu et au silex.

le Gaulois

pour info le pétrole est loin d’etre fini contrairement au mensonge d’état depuis 1972 le pétrole n’est pas une denrée rare.
la preuve !
en Afrique de l’est ou il y a la faille qui changera la face du continent le séparent en 2, on a découvert des zones ayant un potentiel qui dépasse tous les stock déja utilisé dans le monde depuis 100 ans !!

dufaitrez

Dramaturgie cinquantenaire…. Ceux qui l’ont vécue de bout en bout vous remercient !
Du Travail à l’Assistance,…
D’une forme d’Autarcie à la Mondialisation…
De la Fierté à la Dépendance…
De la Blanchitude à la Négritude…
Du Patriotisme à la Collaboration…
De l’Autorité à la Soumission…
….. De la France à un Pays à la dérive !!

reuri
Simone GUTIERREZ

Il est une chose trop souvent évacuée aujourd’ hui , c’ est la question de la pornographie . Celle-ci , comme tant d’ autres grandes victoires de la gôôche , est une conséquence directe du laxisme consécutif au triomphe de l’ idéologie soixante huitarde . Voir à ce sujet sur TV Libertés les entretiens avec François Billot de Lochner . Pour comprendre le rapport entre pornographie et Mai 68 , il suffit de savoir que la  » révolution  » de 68 est plus que toute autre fondamentalement ANARCHISTE . Il faut détruire sans se soucier des conséquences . Or ,… lire la suite

Pascal Olivier

« Les révolutions authentiques sont toutes puritaines. L’exaltation unilatérale et rien de moins que freudienne de la libido par l’« esprit de Mai » aurait pu mettre la puce à l’oreille des historiens de l’immédiat » (Régis Debray, extrait de la préface de Mai 68, une contre-révolution réussie).

Simone GUTIERREZ

Pascal , J’ en conclus de vos propos que Mai 68 n’ est pas une révolution authentique …. A mon humble avis , Mai 68 est unique en son genre , puisqu’ il associe l’ oligarchie financière mondialiste , le trotskysme et les libertaires . Pour la première fois , les nantis à l’ origine du mouvement ( habituellement puritains , vous avez raison ) disent aux acteurs de terrain :  » Jouissez sans entraves , dès l’ instant que vous nous laissez faire du fric sans retenue aucune  » . Et en 1983 Mitterrand se soumit sans contrepartie à… lire la suite

le Gaulois

les soixante huitard sont « attardés » et « trés en retard » ca a déja fini il y a 50 ans !! mais les cons sont toujours la le sexe dehors car dépourvu e neurone il ne pourront pas exposer les leurs !!! chacun sa tare la leur est incommensurable !! mais il est vrai que niveau QI ils sont au même niveau que les singes qui arrivent par bateau

Simone GUTIERREZ

Fabuleux travail de M. Cyrano . Intéressant rappel du film d’ Yves Boisset  » Dupont Lajoie  » ( 1975 ) mentionné d ‘ ailleurs par E. Zemmour dans son  » Suicide Français  » . Cette date représente une franche rupture dans la filmographie gauchisante du XXème siècle , car avant elle , le prolétaire français était dépeint comme une sorte de héros , ayant dans sa musette pour tout viatique le socialisme ( voir Duvivier , Renoir , etc …. ) …. lorsque soudainement ce même prolo devient une infâme créature raciste , réac et alcoolo . Quelle métamorphose sous… lire la suite

Cloclo

Bravo monsieur et merci ,on ne peut être plus limpide. J’envoie vos courageux propos à tous les collabos que je connais

Paskal

Il ne va pas falloir réagir aux mesures antisociales (qui ne vont pas s’arrêter là) sous prétexte que les syndicats ont appelé à voter Macron ?
C’est Marx qui a dit que l’émancipation des travailleurs serait l’oeuvre des travailleurs eux-mêmes. Pour Lénine qui a passé sa vie dans des hôtels de luxe, la conscience de classe venait du dehors. C’est surtout après Mai 68 que les salariés ont été forts. Ceux qui soutenaient inconditionnellement un régime qui avait réduit les ouvriers à un quasi esclavage n’y étaient pas pour grand chose.

mika

tout est calcule pour fair payer encor la petite classe il faudrait guilliotiner tout ses syndiquat qui colabor avec les terroristes et invasion arrabes puis remettre les Francais aux travaille et etre concurancielle aux produis etranges et tout ira pour le mieux

BERNARD

Quel beau travail que je sauvegarde précieusement, pour moi ça vaut 19/.20.. la perfection n’existant pas :)… Le titre aurait pu être un peu plus accrocheur ! Encore un GRAND BRAVO ! et au plaisir de vous lire. Je vais diffuser le plus possible !

wika

Vous avez tout dit Cyrano, rien à ajouter, sinon qu’on se demande si la France arrivera à se relever de ce travail de sape méthodique

BERNARD

A mon sens, seule une guerre civile avant 5 ans pourra « peut-être » être gagnée par les français, après ça sera trop tard, ils seront 30 millions et même l’armée sera noyautée, nous ferons alors partie de la Oumma et nous serons des dhimmis (au mieux).. sinon morts mais après tout ça sera peut-être mieux en fait.

On pourra à ce sujet lire son dernier livre :
Ivan Rioufol : »La guerre civile arrive ! »…
Il le présente sur youtube vous trouverez facilement !

wika

La guerre civile arrive, mais ne sera sûrement pas à notre avantage, puisqu’on a pris bien soin de désarmer les Français depuis des années, alors qu’il est notoire que les mosquées regorgent d’armes.
Nous allons vers une guerre comme celle qui a ravagé le Liban pendant dix ans

Allonzenfan

Admirable synthèse de cinquante ans de trahisons et de renoncements…

quipanaï

Brillant !

bernard

Bravo Cyrano! Hélas les français ont mis trop de temps à comprendre…Je prie Dieu
qu’il n’oublie pas notre France, fille aînée de l’Eglise, en nous pardonnant notre apostasie
généralisée…qui nous fit croire qu’on pouvait faire et refaire le monde sans Dieu..Nous en payons le prix depuis 1789.

shinobido

trés lucide votre commentaire, sur la france et ses politocards collabos.a quand une contre révolution.

Rems

Tout est dit !

JILL

L’Arabie Saoudite,via le prince héritier est en train de mettre du vin dans son eau;la France,au train où vont les choses ne va tarder à interdire le vin .

JILL

Les branleurs de 1968 ont néanmoins réussi une bonne opération : la destruction de
l’EN et le bouleversement de notre société via cette secte infernale qu’est l’islam .

André Léo

Le coup d’état 68’tard a imposé les communautarismes, sous couvert d’une “révolution” sexuelle et comportementale. C’est l’imposture des politiciens euro-mondialistes qui a installé les communautarismes ethniques, religieux, comportementaux. La France était une nation multi ethnique où ses Citoyens d’ici et d’ailleurs partageaient la même culture. C’est la boboïtude mondialiste qui impose l’indifférenciation absurde du “vivranssembl”, taxant de racisme ceux qui combattent toutes ces cultures antagonistes s’entretuent.La souveraineté Nationale doit disparaitre au profit du village mondial de la finance, mondiale elle aussi. L’identité nationale, c’est une Culture commune, bâtie autour de nos valeurs républicaines, de la Laïcité, socle de notre Liberté… lire la suite

angora

ne mettez pas tout sur les 68tards qui déjà étaient manipulés par les vieux cocos de l’époque.

Paskal

Certainement pas ! Moscou et les « alcocos » craignaient par dessus tout que De Gaulle, dont la politique extérieure était jugée globalement satisfaisante, soit remplacé par le très proamericain Mitterrand.

André Léo

Les vieux cocos de l’époque, j’en étais, et d’un bon niveau. Et les cocos, pas plus que la CGT, n’étaient parties prenantes de cette chienlit gauchiste organisée en sous-main par la CIA. »L’honorable correspondant » Cohn bendit pourrait en parler.
Reprenez vos notes, comme celles concernant l’assassinat d’Aldo Moro par les « brigades rouges. Il s’agissait là aussi d’une manipulation de la CIA, pour faire capoter « l’union sacrée » alors indispensable, des Cocos et de la Démocratie chrétienne, pour redresser le pays. L’Union nationale était- déjà- un danger pour les mondialistes. on ne peut pas « s’arranger » avec l’Histoire!

Silvester Staline
Preset

Bel hommage à nos soixante-huitards….
Bravo

menfin

Très bon résumé de la situation, avec juste un tout petit bémol : la réforme du rail est indispensable, la SNCF coûte une fortune au contribuable pour un très mauvais service et des grèves permanentes pour un oui et pour un non, et les « usagers » qui devraient plutôt être des « clients » ont tout à gagner à ce que ça change. Hélas les grévistes ne sont que les idiots utiles de la Macronie (pour qui ils ont d’ailleurs voté), car la soi-disant réforme en cours n’est que du vent. Ils nous emmerdent pour faire de la com. La CGT se refait… lire la suite

angora

mauvais service….n’exagérez pas ; dans les années 60il fallait une douzaine d’heures pour aller de Paris à Menton!Comparez avec aujourd’hui.

mimi

vous célébrez bien le cinquantenaire » 68 tard « auquel ,j ai participé du côté ses travailleurs bien qu’étant une intellectuelle !..
.on n’a pas jeté assez loin et fort les pavés à l’époque , pour ne pas être récompensé par les pouvoirs en place à la façon des « cohnbandit »! et ça recommence et on nous traite de tous ces qualificatifs qui devraient effrayer le bon peuple …mais ou êtes vous passé ,camarades !les dirigeants planqués certes par le système ,mais vous à la base ,bon sang ,ouvrez les yeux , c’est pas possible de subir toutes ces vilenies !

patphil

les français n’aiment pas les français; ça n’est pas d’aujourd’hui!
françois premier n’a t-il pas pactisé avec le grand turc contre le reste de l’europe?
louis 15 laissé les québécois et acadiens pieds et poings liés aux anglais?
pétain et laval ont choisi la collaboration avec hitler
de gaulle a abandonné les piednoirs et les harkis
etc.

Alain Bobo

Le diagnostique est éloquent, constat terrible.
Mais je me pose la question, est-ce que tout ceci serait arrivé si le pays n’était pas géré à la soviétique ?

Soli

«Cela fait 50 ans que les enfants de 68 détruisent méthodiquement la France, son Histoire, sa culture, sa civilisation, son peuple.» Oui, et c’est ce même peuple détruit qui s’entête à les remettre au pouvoir depuis 50 ans comme on l’a encore constaté il n’y a même pas un an. «hollande à 8%? putain formidable! Qui c’est qu’on va pouvoir élire?» Ben son ministre de l’économie bien sûr! «Ah oui, comment n’y ai je pas pensé plus tôt?!» En plus il a dit qu’il allait supprimer la taxe d’habitation, nooonn! c’est vrai? Waaoooww! quel programme! c’est décidé je vote pour… lire la suite

didile

Excellente étude. Bravo et merci.

Yves ESSYLU

Toujours pertinent le Millières, sa liberté de ton me donne envie de résider chez Trump

il pourrait cependant préciser que la génération de 68 a pour circonstance atténuante d’avoir été formatée par les institutions gangrénées en 1945 par les soldats de Staline
anciens potes d’Adolf, n’est-ce pas mon cher Karl ?

Charles Gave sur la novlangue:
« Comme le disait Soljenitsyne, si on vous force à dire des choses que vous ne voulez pas dire en utilisant un vocabulaire que vous ne voulez pas utiliser
ça permet de repérer le gars qui parle différemment, et celui-là va directement en camp de concentration. »

Charlie 732

Je ne comprends pas comment on peut être pour une invasion musulmane sachant que ce qu ils veulent c est nous imposer leur moeurs leur coutume leur façon de vivre leur charia avec tous ces en…lés.. de collabos gauchiasses qui défendent cette merde
De partout où ils se trouvent c est la guerre ou la merde.
A mettre dans le même sac tous mes arabes maghrébins voilées barbus etc même intégrés à la française comme ils disent ne jamais tourner le dos à ces individus c est une arnaque et une mascarade.

Soli

Une seule question: qui a voté depuis toutes ces années? …… ou qui c’est abstenu. qui a craché sur le FN depuis des décennies? qui a élu tous ces malfaisants? on pouvait se tromper il y a 30 ans mais pas aux dernières présidentielles il y a un an. On a d’un côté une grande partie de la population qui refuse le FN parce que, disent-ils, c’est l’essttreemme drrooaate, ouh mon dieu, tout mais pas ça! et de l’autre côté on a des gens (comme beaucoup ici sur RL) qui considèrent que Marine est une ignoble gauchiste marxiste immigrationniste, (ils… lire la suite

angora

plein ont cru qu’ils allaient perdre des sous!

reuri

Ah ces fumiers qui vomissent sur les français , mais qui maintenant se sentent menacés dans leur petit confort , nous font un appel des cent ou des mille en croyant connement que les natios vont se sacrifier une fois de plus. Chers zintellos vous avez voulu le métissage obligatoire pour la piétaille française en oubliant que les policiers de terrain et les militaires du rang sont composés en majorité de blancs, ceux là même qui vous protègent , bande de connards collabos. Maintenant que vous réalisez que grand remplacement = plus aucun flic blanc pour vous protéger, vous appelez… lire la suite

Paul

Oui mais le problème est que on risque tous d’y crever, collabos et résistants…..

Sylvie Danas

« Avant, on disait clandestin, puis ce fut sans-papier, migrant, réfugié et maintenant exilé. »

Vous oubliez Martyr.

shinobido

et demain, citoyens du monde.la france est un hôtel. dixit attali.

révolution

Tout est dit et bien dit, Bravo !

andrea

Excellent résumé Cyrano. Subversion+submersion
Salauds. Ordures.

Silvester Staline

La télévision hongroise fascinée par Paris « où il n’y a presque plus de Blancs ».
« De Montmartre à la Gare du Nord, on ne croise presque pas de blancs ! »
Vu à la télévision publique hongroise : un débat entre experts de no-go zones européennes…@LiliaHassaine #Quotidien
https://t.co/rR3YpgQXAq
Ces salauds de Hongrois refusent de donner leurs pays aux ingénieurs en robotique soudanais. Ecoeurant.
Viktor Orban et les Hongrois sont largement réveillés.

Eric Becquart

Comme le Titanic, la France coule lentement mais sûrement.

Silvester Staline

Killing Europe.
« Bonjour, je suis Michael Hansen et j’ai produit « Killing Europe » http://www.killingeurope.com… J’ai parcouru toute l’Europe pour raconter l’histoire des victimes de viols collectifs, dénoncer la vie dans les no-go-zones, dénoncer une élite complaisante et les médias complices qui mènent l’Europe sur la voie du suicide collectif. J’ai fait ce film comme un avertissement à l’Europe et à l’Amérique du Nord de ne pas suivre la même voie. »
Killing Europe (short version)
https://youtu.be/OFEoo-AaL7o

crap2sp

remarquable en effet,qui ne se souvient pas de ces fils de bourgeois haineux,en 68 les ouvriers auraient du leur rentrer dans le lard,mais il est trop tard,ils ont fait une nation de tafiotes,qui sait,si les mus..un jour ne leurs foutront pas sur la gueule,je paris que oui.

Christine L

SALAUDS, SALAUDS, SALAUDS DE COLLABOS !!! On ne le dira jamais assez ! Votre article est remarquable, Monsieur Cyrano mais n’oublions pas que ces salauds patentés ont eu la tache grandement facilitée par le peuple le plus CON du monde qui n’a cessé de « veauter » contre ses intérêts et pour sa propre disparition à terme depuis des décennies !

Patrick Granville

Remarquable article à méditer pour toutes ses vérités que personne ne veut ou ne peut entendre et pourtant !… il résume le diagnostique de tous nos maux depuis 50 ans à qui veut bien l’admettre ce qui suppose une culture une mémoire du bon sens et de l’intelligence toutes ces choses de l’on a effacer dans l’inconscient collectif. Oui je souscris à cette analyse pour l’avoir vécu en personne. J’avais 20 ans en 1968.

Lanlignel Armand

Un beau mur des c … (collabos). Il manque de la place pour notre bon ami Joffrin (Mouchard), peut-être aussi Juppé et son confesseur …. En y ajoutant des vedettes genre Chirac, Giscard, Jospin, il y aurait de quoi faire une quatrième charrette. Plus des gens de LDH, Licra, des procureurs, des juges, etc.

crap2sp

a ce train mon cher c’est pas un mur qu’il faut pour les cons,mais une muraille,grande comme celle de Chine,visible depuis la station spaciale,

kabout

ah ce plenel un vrai balai a chiotte plein d’merde,en France des journaleux comme lui nous en avons des fausses sceptique entiere pleine a craquées,il fut un temps ou il serai mis a un poteau avec 12 tireurs !

Asterie85

Lorsqu une personne de leur famille ou eux même seront victimes d une attaque de leurs protégés certains prendront peut être conscience de leur traîtrise et au cas d un sursaut patriotique des fds il faudra certainement qu ils courent vite . ..la liste est longue des journaputes et autres . .. Attali , Aubry , Hollande , Ségolène , BHL ,Harlem désir , Julien Dray , goupil , melanchon , Besancenot poutou , mamère , cosse , autain , obono , Arditi …….