Marlène Schiappa : Reine des Salopes ou Reine des Délatrices ?

Publié le 8 janvier 2019 - par - 130 commentaires - 8 730 vues
Share


Marlène Schiappa dans « Les Monologues du Vagin »

Avant de vous entretenir de Marlène, (appelée la Reine des salopes par Benoit Rayski dans Atlantico) et mon sujet de prédilection, je voudrais commencer par une remarque, espérant quelques commentaires constructifs.

Edouard Philippe veut instaurer une nouvelle loi ? La loi contre les casseurs ? Bon alors, c’est que c’est possible, de proposer des lois ? Mais je ne savais pas. On ne me dit jamais rien. J’aurais quelques idées :
⦁ Loi pour la réexpédition immédiate de tous les fichés s et porteurs de canif en poche.
⦁ Loi pour l’exécution immanente et sans procès de tous les égorgeurs/violeurs/éventreurs, bourreaux de personnes innocentes (femmes, enfants, vieillards)
⦁ Loi pour la fermeture immédiate des frontières
⦁ Loi pour la ré-immigration de l’ensemble des illégaux
⦁ Loi pour le licenciement sans préavis des juges ayant prononcé des jugements scandaleux
⦁ Loi pour la stérilisation sans anesthésie des géniteurs de plus de 8 enfants
⦁ Loi pour l’interdiction immédiate, intégrale, immanente et générale de toute sorte de foulard, voile, déguisement, harnachement, affublement, oripeaux, camouflage, harnachement dans les rues de France
⦁ Loi pour instaurer les nouilles-jambon dans toutes les cantines le lundi.

Je ne me suis pas tellement éloignée du sujet, finalement. Nous restons dans la sphère entourloupettes cochonnes. Car Dans l’ombre, l’œuvre d’Edouard Philippe, aurait elle aussi provoqué une certaine polémique. Il y tient des propos érotiques et, surtout, sexistes à souhait. Mais revenons à notre poétesse.

La secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre femmes et hommes et de la Lutte contre les discriminations – je suppose que vous êtes au courant de ses fonctions, aussi surprenantes soient-elles – déclare préparer un signalement au CSA au sujet d’une vidéo ayant été diffusée en direct sur la chaîne RT France. Là, je n’en peux plus de curiosité. De quoi peut-il bien s’agir ?

Car la pisse-copie entend saisir le CSA au sujet d’une séquence diffusée en direct sur la chaîne RT France. Cerveau du ministère, elle fustige ainsi plusieurs vidéos ordurières contre Brigitte Macron qui circulent largement sans aucune condamnation. Nous savons tous que Marlène et Brigitte sont copines comme cochonnes (le second adjectif ne qualifiant bien entendu que la romancière, et non la première Dame).

https://ripostelaique.com/racisme-et-si-schiappa-mettait-ses-gosses-dans-le-prive-pour-fuir-les-noirs-et-les-arabes.html

Voici donc les arguments de la scribouillarde assoiffée de sexe : Avez-vous entendu des gens s’indigner quand on a entendu : « Brigitte, il faut la foutre à poil sur une palette » ? Non, aucun responsable politique des oppositions ne l’a défendue. Ça me révulse. D’ailleurs, je prépare un signalement au CSA au sujet de cette vidéo». Et d’ajouter : Tout cela procède d’une misogynie honteuse. En tous cas, elle a du vocabulaire, Madame de Sévigné version perverse.


Une chose est évidente : Brigitte ne figure pas dans l’agenda de Yann Moix !

De quelle vidéo est-il question ? Il s’agit d’une séquence diffusée par RT France le 22 décembre. On y voit une reporter couvrant l’acte 6 de la mobilisation des Gilets jaunes à Paris, tendre le micro, dans la rue, à une femme portant un gilet jaune, au milieu d’un groupe de manifestants. A l’issue d’une série de questions, elle lui demande : «Qu’est-ce qui pourrait vous faire enlever ce gilet ?» La manifestante répond : «Que Macron il dégage, parce qu’il commence à nous prendre la tête, il écoute personne, il pense qu’à son petit confort, à sa petite Brigitte; mais nous on veut voir Brigitte à poil sur un tas de palettes, voilà !» (une personne au vocabulaire plus restreint et plus prosaïque!).

Cette séquence précise n’a été ni isolée ni partagée sur les réseaux sociaux, et n’a pas été rediffusée. En revanche, elle a été relayée par un compte YouTube intitulé «The Boss». Je n’ai malheureusement pas réussi à rattraper la vidéo pour vous la montrer, par contre, celle dans laquelle Sarkozy voulait une double ration de frites pour les élèves qui ne mangent pas de porc ! Ça, c’était du président ! Je regrette de m’en être si souvent moquée.

Les déclarations de la grande femme de lettres surviennent dans un contexte d’attention particulière du CSA concernant la couverture par les médias des manifestations des Gilets jaunes.

En parallèle de ses activités professionnelles successives, fana de stupre, elle écrit. Beaucoup. Elle aime particulièrement s’adresser à ses propres organes. Extrait de ses : « Lettres à mon utérus » : Oui, toi, mon cher utérus inconnu. Tu es, sans le réaliser, la cause indirecte de la plus grande discrimination jamais subie par des êtres humains. Vous jugerez vous-même.

Que lui reprocher d’autre ? L’ampleur de sa médiocrité, pour commencer. D’enfiler cliché sur cliché à propos des grosses : bouffant comme quatre, incapables de se maîtriser, paresseuses, négligentes, et grosses chaudasses, bien entendu. Elle est aussi distrayante à observer que lamentable à entendre! A son âge, Marlène ne sait pas encore s’exprimer correctement. Elle ignore l’usage des liaisons, mais en revanche, elle connait deux termes dont elle use et abuse: absolument et notamment.

Son propos est piteux, se nourrit d’éléments de langage vraisemblablement fournis par le service de communication de Matignon, elle s’en sert en boucle, alternant  banalités consternantes, conseils pratiques et formules creuses, avec une insupportable prétention. Si, régulièrement, je lui dédie un article, c’est parce que les autres ne le font pas assez. L’Express lui avait demandé si elle avait vraiment rédigé ces navets ollé-ollé et à la question pourtant posée clairement, elle a répondu plusieurs fois: “ce n’est pas la question!”.  Alors qu’elle aurait pu opposer un démenti formel, elle s’est embarquée dans un délire féministe sur le traitement du sujet par les médias qui, en fait, l’ont très peu évoqué. Elle prétend continuellement que les attaques ne viendraient que de l’extrême droite, ce qui est faux, laquelle serait contre la cause de l’égalité femmes hommes, ce qui est tout aussi faux.
Ce qui horripile, c’est elle: sa présomption, son manque de savoir vivre, son look totalement inapproprié à la fonction, et une forme de lâcheté consistant à ne pas assumer son passé. Trop gazouilleuse, voire inaudible car discréditée, elle dessert la cause qu’elle est censée servir.

Pour  maintes raisons, nous n’avons pas à salarier largement une pitoyable secrétaire d’Etat indigne d’un tel poste et de la grande cause du quinquennat, même si pour remercier son DRH, il lui est arrivé de prononcer sept fois le terme de président de la République en vingt minutes.

Et comme si cela ne suffisait pas, là voilà à présent qui réclame les noms des 7000 donateurs qui ont soutenu le Boxeur Christophe Dettinger, et lui ont donné 120.000 euros. Il paraît que ce serait incompatible avec les valeurs de la République, glapit-elle avec sa voix si spéciale. C’est vraiment la Reine des délatrices (non, non, avec un D, pas un F), au-delà du titre que lui attribuait Benoit Rayski.

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/c-est-une-honte-marlene-schiappa-demande-a-ce-que-la-cagnotte-lancee-pour-soutenir-le-boxeur-soit-retiree-1130324.html

A noter que Marlène Schiappa n’avait rien trouvé à redire à la cagnotte que des musulmans avaient mis en place pour défendre Tariq Ramadan, pourtant accusé de viols multiples. Et la cause des femmes, alors ?

Reprenons l’excellent descriptif de Vincent Castagno du magazine Causeur: “Marlène Schiappa s’exprime à l’aide d’une voix sortie de la région supérieure des naseaux, émettant en continu des fréquences suraiguës qui pourraient être celles d’un violon démantibulé auquel il ne resterait plus qu’une corde. Le vacarme est éprouvant. D’autant qu’il forme parfois des mots qui eux-mêmes semblent former des phrases où l’on repêche çà et là ce qui pourrait bien être des idées. Le pêcheur débutant y débusquera sans difficulté des velléités néo-féministes et de vagues concepts marketing, flottant à côté de vieilles rengaines anti-islamophobes que suit la nuée de poncifs antichrétiens de rigueur. Surnagent aussi, dans cette mare sonore, ses conseils de savoir-vivre destinés aux femmes obèses, plus deux ou trois soupçons de pensée, peut-être davantage, que je n’ai pas réussi à identifier ».

(Vocabulaire : 10 sur 10)

Anne Schubert

(Source : Délit d’images)

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
JSG

remède contre la courante…
les chiens aboient et la chiasse passe.

Carole

Schiappa n’est qu’une courtisane particulièrement assidue à la Cour de la Macronie, dotée il est vrai d’une longue chevelure, de gros seins et d’une voix niaise qui lui permettent de jouer à la starlette, peu gâtée question intelligence mais rusée et d’une servilité incroyable envers le couple présidentiel qu’elle flatte à outrance. Elle joue à la féministe mais c’est une féministe d’opérette capable dès qu’elle se lâche de tenir des propos tout à fait sexistes (les filles bien qui n’avalent pas …, les » grosses » selon elle « bonnes au lit ») , voire des « confidences » extrêmement déplacées et gênantes telles celles contenues… lire la suite

senechal

Elle a écouté son mentor Maquero: « si tu veux du boulot, traverse la rue et va sur le trottoir en face »!.

jaannot lapin

Avec ses gros nichons et ses grosses fesses,
Schiappa fait bander tous les vieux cochons de France et de Navarre ?

Aliénor

Schiappa veut dire CANCRE en italien ! Rarement nom aura été mieux porté !!

Nestor

Cela signifie aussi « courge » et tout un tas de qualificatif désobligeants qui décrivent le manque d’intelligence ou l’incapacité…

Lustucru

C’est un régal de vous lire !

Nestor

Marlène Schiappa : mais pourquoi on en parle ?

"à la" poubelle !

Schiapouffe est folle de sa touffe !

Marcus

Marlène Schiappa reine des salopes ou des délatrices ? Les deux mon capitaine.
Jolie la grande photo suivante. On avait perdu la trace de Patrick JUVET depuis quelques années. On l’a enfin retrouvé ! Il est devenu première dame de France !

jobig

Après le « monologue du vagin », pourquoi pas le « dialogue du vagin et du vit » ? Ce derait plus constructif, plus égalitaire et plus paritaire !

"à la" poubelle !

Si des hommes avaient joué une pièce « Les monologues de la bite », ces chères féministes, fidèles à leur soi-disant « égalité », auraient hurlé au machisme, à la pornographie !!!

charles hoursain

Ladite  » Schiappa » travaillait sur le trottoir,en face..Puis écoutant Macron,elle changé de trottoir pour trouver du boulot,..alors Macron l’a embauché avec un contrat CDD ( le temps de la royauté Macron,jusqu’en 2022 )..

cri

excellent elle est bonne vous l avez bien juger mais il faudrait lui couper la langue

Yves

Marlène Schiappa n’avait rien trouvé à redire non plus contre la rémunération scandaleuse de 176000 euros brut annuel de Chantal Jouanno présidente de la commission nationale du débat public (bidon) Ecouter bien attentivement sa réaction Lien: https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/video-c-est-le-salaire-fixe-par-les-autorites-chantal-jouanno-repond-a-la-polemique-sur-ses-176-000-euros-de-remuneration_3133649.html

Carole

@Anne : Schiappa Marlène, qui – outre les inepties sexistes et d’un goût plus que douteux que vous avez rappelées – écrit également A SES FILLES !!! qu’elle « patauge (elle en a partout, sur le ventre …) dans un liquide blanc » (ben voyons …), qui arbore des décolletés provocants lors de réunions de travail et s’offusque hypocritement des regards, Schiappa dont on se demande comment elle a bien pu être désignée ministre pour l’égalité hommes femmes ? Un choix pour le moins incongru ! Schiappa la pseudo féministe prend de plus en plus l’allure d’une maquerelle – (une maquerelle délatrice… lire la suite

cri

a quand un bel immigret vos s occuper de son sexe comme ils ont l habitude de le faire en laissant des séquelles grave

Ubersender

Finalement, pour elle le « F » serait plus approprié que le « D »

chris83

En tant que « Femme » je suis totalement désolidarisée de cette femme là! Elle fait honte à la grande majorité de la gent féminine… nous ne nous reconnaissons pas dans toutes ces
« ouvertures de bouche »!