Témoignage exclusif : l’affaire « Naomi », cela aurait pu m’arriver aussi

Publié le 10 mai 2018 - par - 248 commentaires - 226 vues
Share

Naomi est morte à 22 ans… on ne peut que le déplorer bien sûr.

C’est la faute aux opératrices « racistes » du centre d’appel… la boucle est bouclée… c’est un peu facile bien entendu, mais les raccourcis ont le vent en poupe et le « pas d’amalgame » est unilatéral.

http://www.cnews.fr/france/2018-05-10/mort-de-naomi-les-accusations-de-racisme-se-multiplient-sur-twitter-781093

Je suis moi-même opératrice dans un de ces fameux centres d’appel. Notre quotidien c’est 3 à 400 appels par jour. Nous n’avons aucune formation médicale, mais nous avons des instructions, des centaines d’instructions… et quelques contraintes. Instructions des médecins ou des établissements, pas plus d’une minute par appel… nous sommes dans une ère de rentabilité et le temps c’est de l’argent.

On ne nous demande pas d’être compatissantes, on nous demande d’être efficaces… entendez par là ne pas surcharger les urgences déjà asphyxiées d’enfants mal mouchés aux genoux écorchés et faire en sorte que le médecin ne rentre pas trop tard chez lui et qu’il n’ait pas été trop importuné par des demandes « urgentes ».

Notre quotidien ce sont des patients majoritairement étrangers, puisqu’on leur a vendu la France comme un supermarché de la santé. Certains ne viennent que pour se faire soigner, ça ne coûte rien, ils ont l’AME…. La plupart ne font même pas l’effort de parler français (de toutes façons, la majorité des médecins sont eux aussi d’origine étrangère). Ils ne connaissent pas leur date de naissance, parfois même pas leur nom et, quand ils le connaissent, ils ne savent pas l’épeler. Je ne parle même pas de leur adresse. Il y a quelques jours, je me suis fait insulter vigoureusement par un patient qui s’offusquait que je ne puisse pas comprendre et orthographier son nom correctement étant donné que son nom était selon lui « international ».

Naomi a dit : « je vais mourir », et malheureusement, elle avait raison. Lorsqu’on entend l’enregistrement, on se dit « mais comment peut-on rester insensible à cet appel au secours ? ».

Savez-combien de fois par jour j’entends cette petite phrase ? Elles ont toutes ce ton larmoyant et souffrant, cette petite voix faible et chevrotante pour nous attendrir, qu’il s’agisse d’une migraine, d’un ongle incarné, d’une grippe, d’une crise de coliques néphrétiques ou d’un nez qui coule, on les croirait toujours à l’agonie… Le fameux « je vais mourir » c’est l’ultime coup de semonce. Au début, on le prend au sérieux, on appelle les médecins, les responsables, on remue ciel et terre, on se fait engueuler par les médecins « qui n’ont pas que ça à faire », par notre employeur qui perd de l’argent puisqu’on perd notre temps, et, en définitive, par les patients puisque nous sommes sans cœur et racistes.

Et puis, au fil des semaines, à force de l’entendre cette petite phrase, on n’en tient plus compte, on s’y habitue, et même, je dois l’avouer, oui, on a parfois une furieuse envie de répondre « oui, un jour ou l’autre comme nous tous » et pas forcément sur un ton très aimable.

Notre système de santé va mal, très mal, c’est vrai. Les médecins qui partent à la retraite ne sont pas remplacés, les hôpitaux doivent être « rentables », on préfère embaucher des médecins étrangers eux aussi, moins bien formés mais tellement moins chers et qu’importe si on ne comprend pas toujours très bien ce qu’ils disent. Les urgences n’en peuvent plus de recevoir chaque jour une foule de patients dont l’état ne nécessite qu’un peu de bon sens et une poignée de Doliprane…

Quant aux opératrices en question, et bien elles doivent faire le tampon entre les patients aux demandes parfois extravagantes et infondées, les médecins aux exigences nombreuses et leurs employeurs qui veulent plus de contrats et plus d’argent.

Nous travaillons en horaires décalés pour assurer une permanence continue, nous n’avons aucun pont et nous passons 8 heures par jour à essayer de démêler le vrai du faux, à tenter de trouver des solutions, c’est un travail épuisant nerveusement et moralement.

Et lorsqu’on nous insulte, lorsqu’on nous raccroche au nez, lorsqu’après avoir enfin trouvé un créneau, une solution pour un cas qui nous semble important, on nous répond : « ah… mais non, ça ne m’arrange pas » ou encore « mais vous m’avez envoyé un médecin homme !!!… je veux un médecin femme ! »…. Bref, chaque fois que nous sommes malmenées ou rabaissées par les patients, les médecins, nos employeurs, aucun article ne vient crier à l’injustice. Comme je le disais au début, le « pas d’amalgame » est unilatéral.

Alors Naomi est décédée à l’âge de 22 ans et je le déplore, mais je ne jetterai pas la première pierre à l’opératrice qui a reçu son appel. Parce que, allez savoir, ça aurait pu être moi.

Michèle Vouivre

Print Friendly, PDF & Email
Share
   
Notifiez de
Dominique . ERNOTTE

La chèvre de monsieur Seguin. La chèvre de monsieur Seguin. La chèvre de monsieur Seguin. La chèvre de monsieur Seguin. La chèvre de monsieur Seguin. La chèvre de monsieur Seguin. La chèvre de monsieur Seguin. La chèvre de monsieur Seguin. La chèvre de monsieur Seguin. La chèvre de monsieur Seguin. La chèvre de monsieur Seguin. La chèvre de monsieur Seguin. La chèvre de monsieur Seguin.

Dominique

Une question très basique et pourtant à poser, qui a enregistré l’appel de Naomi et pourquoi, vu son aspect assez dérangeant et litigieux à plus d’un titre, cette affaire sort avec 5 mois de décalage….vite des réponses de la part des familles, mari et parents de Naomi et aussi de instances médicales et judiciaires.

christian

Médecin, j’ai participé à la création de la régulation médicale dans mon département et j’ai effectué des régulations plus de 6 mois (20 h-02 h) Dès lors, le nombre de consultations par week-end de garde pour chaque Médecin libéral est passé de 20 à 4. Idem les nuits de semaine. C’est dire le nombre d’appels reportés sur ces régulations! Quand vous y êtes, devant votre écran où les lignes d’appels en attente s’accumulent, des olibrius vous réclament sous la menace une équipe du SAMU pour un enfant de 8 ans qui fait une « grosse colère », une prolongation d’arrêt de travail, une ambulance pour la belle-mère saoule….Et vous pouvez perdre votre… lire la suite

France

Merci Christian de votre témoignage qui a le mérite de remettre les pendules à l’heure

geronimo

urgence pediatrique de rennes…5 heures d’attente, ma fille faisait une occlusion intestinale, elle se pliait en deux et hurlait de douleur…mais la salle d’attente etait pleine de plus de 60 personne (oui oui), des turcs, albanais, arabes, noirs, avec enfants, pere, freres, cousins, soeurs, cousines, amis, etc etc, pour desenfants enrhumés ou avec un petit bobo…alors oui ça met la haine ce genre de situation, et oui ce sont des profiteurs et des parasiates sans une once de savoir vivre…parce qu’ils sont nombreux mais en plus ils ne sont pas discrets !!!!!

africain

dans d’autres pays, y compris africains, des français sont reçus en urgences dans les hôpitaux et traités sans discrimination. Vous n’êtes qu’un raciste qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez et confirmez ma position que l’attitude de cette opératrice du SAMU a un soubassement raciste.

Sophie Durand

@africain
Vous mélangez tout vous aussi. Quel lien entre la mauvaise éducation des « nouveaux venus » en France et l’accueil à l’étranger des Français malades ? Aucun.

africain

il n’y a pas de français mal éduqué et qui montre sa mauvaise éducation dans son pays d’accueil? Un système sanitaire soigne les malades quelque soit leur éducation…

Sophie Durand

@africain
N’ergotez pas, vous êtes ridicule. Il y a certes des Français mal éduqués, mais les « nouveaux venus » battent tous les records de mauvaise éducation et de sans gêne, on le sait, c’est dit en haut lieu, chacun de nous en a des exemples, les services de santé français débordés n’en peuvent plus. Si vous lisez bien le texte de Michèle Vouivre, les centres d’appel en souffrent aussi. Un système sanitaire doit soigner certes, (et Naomi aurait dû être prise en charge bien sûr) mais ces mauvaises éducations vont parfois jusqu’à empêcher de le faire.

BARÈGES

Pas raciste mais énervée sans doute par des tas d’appels pour des bobos qui ne nécessitent pas le SAMU mais qui encombrent les lignes pour traiter les véritables urgences

Marie

J’ai une question, est-ce que cette femme n’aurait pas pu appeler un taxi et se faire conduire aux urgences puisqu’elle n’avait apparemment pas de moyen pour s’y rendre? Le taxi aurait-il pu refuser de la prendre en charge? Si c’est le cas il aurait eu le devoir d’appeler une ambulance je pense! Il y avait moyen de trouver de l’aide et rapidement. Nous sommes aujourd’hui dans une société d’assistés qui ne savent plus faire face aux situations d’urgence. Je peux vous dire que si ma vie était en jeu je ne laisserais personne en décider à ma place. D’un autre côté, je pense aussi qu’on peut mettre en grande partie… lire la suite

africain

je vous souhaite de souffrir un jour du même mal et on verra si vous auriez pu vous levez tranquillement, vous habiller et aller chercher un taxo…

Co nasse

Elle était à l’agonie. Elle n’a même pas réussi à composer le numéro de SOS médecin alors chercher un taxi…

Dominique . ERNOTTE

Que je sache elle avait pourtant réussi à appeler le 15, à donner son nom, son adresse… Après le fameux appel, elle a aussi appelé sa famille. Pourquoi gémir au lieu de répondre à la question de la régulatrice. Il est normal que cette dernière ait été énervée. Des appels comme ça il y en a tout le temps. Elle lui a donné le numéro de SOS médecins à 4 reprises. Des geignements pour une gastro, une angine ou une constipation, on en a tout le temps. Faut-il prendre le parti de leur envoyer le smur à tous les coups « au cas où » ?

Philippe@9.3

Dans un esprit laique, je voudrais noter des ‘scandales’ sanitaires, dignes de la notion d’invasion forcément chanceuse. L’Afrique, avec le coran et l’armée us, pas de capote, le sida, ebola et autres vieux trucs, la famine, le manque d’hôpitaux, des conditions sanitaires à priori douteuse, le patriarchat, la préférence au bébé mâle, les dictatures, passe de 300 millions à 15OO millions d’habitants. L’Europe, elle, pays dit développé est en récession démographique (pas forcément un mal écologique). Non disent nos grands médecins, on stagne, grace à une ponction sur les premiers. Une ponction digne de traite négrière qui serait pourtant le mal absolu. Chacun défend ses petits privilèges, c’est ça l’Europe… lire la suite

africain

vous ne faites que colporter des clichés sur ce continent dont vous ignorez tout.

Philippe@9.3

Quels clichés? Ceux des journaux, ceux des associations qui les utilisent pour quémander de l’argent, ou pour justifier l’invasion en cours? ceux qui vantent notre système médical, soit disant le meilleur?
De toute manière, mon propos étant juste de confronter les croyances bobo à un chiffre qui devraient faire réfléchir.
Quand à ignorer tout, c’est probablement parce que vous vous savez tout… Vous êtes bien chanceux, la france a probablement besoin de vous…

grélaud

Michèle Vouivre, pourquoi mes commentaires sont effacé s’est bisard?,et pourquoi?

Hovid

Il est arrivé la même tragédie à des blancs et on en a pas fait tant de bruit mais là il s’agit d’une noire alors ça change tout. Le risque zéro n’existe pas !

Roban

Tout à fait d’accord !

Dominique . ERNOTTE

Tiens, je ne suis pas le seul à penser que si elle avait été blanche on n’aurait pas fait tant de bruit. Il s’agit donc bien d’une forme de racisme, de racisme en faveur des noirs.

butterworth
Philippe@9.3

Même si c’est pas encore partout comme ça, ce témoignage ne m’étonne pas. Dans le 9.3, il n’y a pas sos médecin, pas de samu, pas de 17. J’ai eu affaire 3 fois a ces services et quelle pagaille. Pas un pour rattraper l’autre. Les médecins veulent avoir les avantages des fonctionnaires et le salaire de Macron. Les infermières, dont le niveau d’admission baisse et l’absentéisme est tu. Les opératrices sur lesquelles ils se défaussent tous et qui sont au front, pour décrocher, etc… Le français optionnel, c’est possible oui oui. Au delà de la couleur, elle vit seule et quand on est très mal, qu’on a eu du mal… lire la suite

Lisianthus

Si les services d’urgence n’étaient pas surchargés d’étrangers venant se faire soigner gratuitement sur le dos des Français ils fonctionneraient sûrement mieux !…

Dugenou

Il y a un an, j’ai dû téléphoner au 15 pour une voisine blessée. Dés que j’ai décroché, une opératrice m’a dit: « vous êtes bien mr … vous habitez bien rue.. à …? »
Donc, le 15 peut faire intervenir quelqu’un à votre domicile même si vous êtes mal en point.

Ulysse 67

Si vous appelez d’un fixe, mais si vous appelez d’un mobile par définition on ne peut pas savoir où vous êtes. Et si vous êtes sur liste rouge ou via le fonction « secret » (si elle est activée) vos coordonnées ne s’affichent pas.

hagdik

Exactement, le 15, le 18, le 17, le 112 fonctionnent avec la visibilité immédiate des numéros même cachés. L’opérateur qui vous demande qui vous êtes ne fait que vérifier que vous êtes bien la personne qui s’affiche sur son écran.

Av 759

Merci infiniment pour votre témoignage, que je vais transférer, en effet nous ignorons tout cela: que vous devez gérer 400 appels par jour sans de véritables formations, que vous devez faire en sorte de ne pas trop solliciter le médecin étranger parlant mal notre langue et que vous subissez les insultes et les menaces de personnes étrangères qui ont l Âme et se croit tout permis, et ne connaissent ni leur nom ou date de naissance (même mes chats savent comment ils se nomment!!!). Le seul et vai coupable est le gouvernement qui réduit le personnel et exige toujours plus. Je déplore le décès de Naomi et comprends la colère… lire la suite

chorfi

Bonjour merci Madame pour cet article car vous retablisser la vérité.Je me souviens dans ma jeunesse jusqu a la fin des années 80 les rares fois ou j’allais aux urgences medicales de mo petit hopital de campagne a brignoles dans le centre-var il n y avait jamais grand monde et on etait prise en charge aussitot.tout c est dégradé aprés avec l accelaration de l immigration extr-europeene surtout afro-maghrebine jusqu au Grand-Remplacement en cours.Pour vous dire que j’ai 55 ans je suis d origine algerienne mon père etait mineur aux houllierès de lorraine et il est mort il y a longtemps en Algerie ou il etait reparti.pour vous dire que… lire la suite

jackturf

Le racisme a bon dos, je peux témoigner qu’une connaissance a failli y rester un soir ou soudain alors qu’elle se penchait pour ramasser un objet, de violents maux de tête sont apparus, impossible à calmer, elle appelle les urgences ou elle se voit répondre, prenez des antalgiques ça va passer, mais je me tords de douleurs répond-elle, rien n’y fait, pendu un quart d’heure au téléphone pour rien. Elle n’est sauvée in extremis que par son Copain revenant du boulot, qui comprenant la gravité de la situation, ne fait ni une ni deux, en la prenant dans ses bras et fonçant à tombeau ouvert à l’hôpital de Grenoble proche,… lire la suite

Dominique . ERNOTTE

Cela n’aurait pas fait tant de bruit, car on n’aurait pas pu invoquer le racisme pour justifier de la non intervention du samu.

Francois Desvignes

-Aicha :  » M »dam, je vais mourru! »
-l’Opératrice :  » Vous avez de la chance : moi je suis déjà morte de rire. Vous avez de l’eau de javel chez vous ? »
-Aicha ; « Oui, pourquoi ? »
– L’Opératrice :  » versez-vous en verre et buvez le cul sec, sinon le médecin ne voudra pas se déplacer »
– Aicha : « mais je vais mourir ! »
– L’Opératrice :  » vous voyez bien que vous m’avez menti »
‘ Aicha : « Bon alors qu’est-ce que vous faites ? »
– L’Opératrice :  » rien : moi, je suis morte de rire. Et je ne vous ai pas menti ! »

Olivia

Merci pour cette mise au point. La « critique est facile et l’art est difficile »…. J’avoue, pour ma part, que si j’avais été à la place de l’opératrice, en entendant ce ton larmoyant, j’aurais pensé à un canular, à une ado en train de s’amuser aux dépens des autres, de ceux qui travaillent, comme le font en banlieue ces jeunes qui ouvrent les bouches à incendie sans se soucier des m3 d’eau gaspillée et de ses conséquences… Ce cas, c’est un peu celui de qui, à force de crier aux loups, le moment venu où le loup est là personne ne vient pour le sauver. C’est malheureux pour la victime, évidemment.… lire la suite

Rococo

Il y a actuellement un tel manque de respect envers ceux qui aident les autres, pompiers, policiers qui se font agresser, caillasser pour tout remerciement qu’, il n’y a pas grand chose d’étonnant à ce que dans certains cas on croit à un mauvais canular.

Hellène

Je suis étonnée que personne n’ait encore eu l’idée de remplacer les opérateurs par des robots après filtrage via un serveur vocal.
Ça pourrait donner quelque chose comme ça :
« Si vous sentez que vous allez mourir, tapez 1. »
« Si vous souhaitez un médecin femme, tapez 2 ».
Etc.

eric coffinet

Cela se fait déjà : sur le répondeur du centre 15 des Alpes-Maritimes on peut entendre le message « en cas d’urgence vitale, tapez 1 »

eva Argeles

Oui c est compréhensible. de toute façon il va y avoir il y a déjà l’Halali , c est plus facile que de trouver la ou les solutions. Tout notre gouvernement s’en fout et nos responsables s’en contrefout.Alors !!!!!!!!!!!

Sophie Durand

Bon je suis obligée dire que je suis allée quatre fois aux urgences ces deux dernières années, soit avec le SAMU soit avec les pompiers, et globalement ils ont été très bien.
Quant à l’enregistrement je ne l’ai pas écouté, que sait-on du dossier à part les quelques phrases prononcées qui ont été rendues publiques ?…
C’est vrai que ces phrases sont terribles, que cette mort prématurée est terrible, mais avant de juger il serait bien d’en savoir un peu plus…

africain

vous aviez la « bonne » couleur de peau…

Delabart

africain, on va tous finir par penser que vous êtes le raciste du fil

grougnach

ÇA C’EST DU RACISME !!!

Rococo

La couleur de peau est invisible au téléphone … Il n’y a que des appelants, crédibles ou non … Mais il se trouve que dans le cas présent, effectivement, il s’agit d’une noire. ça aurait pu tout aussi bien être une blanche mais certains médias sont trop heureux d’exploiter ce filon.

Sophie Durand

@africain
Absolument n’importe quoi. C’est votre remarque qui est raciste. Les Français ne sont pas racistes, s’ils l’étaient ils n’accueilleraient pas et ne soigneraient pas autant d’africains !

africain

« Les français ne sont pas racistes ». Ce site démontre, tous les jours., que votre assertion est à nuancer.
Quant à l’accueil et le soin aux africains, je vous signale que soigner un malade qui se présente à l’hôpital est le minimum pour qu’on puisse encore parler de communauté humaine. Encore que l’article de la dame vouivre, et les commentaires d’approbation , montrent que beaucoup de français considèrent l’étranger (principalement africain) comme la source des maux de la France..
En Afrique, on accueille et soigne des français.

Sophie Durand

@africain
Même remarque que ci dessus, vous faites des liens entre des choses qui n’en ont aucun.

BARÈGES

On va finir par se demander pourquoi vous êtes toujours en France

Torpédo

A l’africain. »En Afrique on accueille et soigne des français » Encore heureux, manquerait plus que ça. C’est la France qui forme un contingent de médecins africains, lesquels d’ailleurs sont pas pressés d’aider leurs compatriotes en mettant leurs connaissances financées par la générosité de la France à leur disposition. C’est la France qui annule régulièrement la dette de pays africains sans aucune contrepartie chaque année. Ce sont encore des soldats français qui défendent des populations africaines abandonnées par tous les despotes corrompus que comptent ce continent miné par la pauvreté,la corruption, les guerres tribales, les maladies exotiques, l’analphabétisme. Alors arrêtez votre cinéma et vos sempiternelles récriminations victimaires.

Dominique . ERNOTTE

Vous qui vous faites appeler l’Africain, votre réflexion est essentiellement raciste. Curieusement, aux urgences, les gens les plus exigeants sont les étrangers, et s’ils n’ont pas ce qu’ils veulent tout de suite alors ils ont l’insulte à la bouche et le mot raciste est vite dégainé.

dufaitrez

Que de foin pour un malheureux « accident » parmi les 25.000 appels au SAMU !
De plus, elle est Noire ! Le sait-on au T° ? Cela aggrave le cas de l’opératrice !
Moi même, Infarct suivi d’un arrêt du coeur …un dimanche. Pas facile !
La « Bobologie » encombre les standards, comme les Urgences.
Les Facétieux encombrent la Police, les Pompiers… et le SAMU !
Un peu de compréhension ! Merci !

grougnach

Toutes ces « chances pour la France » à force d’utiliser le système à outrance, sans vergogne, ont fait leur malheur ( et celui de Naomi) !!!

Regis31

Voyez vous, nous subissons aussi , par le grand remplacement , des situations que nous devrions pas vivre . C est ce que je dit à longueur de journée , que d une manière ou d une autre nous sommes et serons touchés par ce phénomène. Ce qui est totalement aberrant , c est de voir et d entendre les cons patriotes quand ont leur met le nez dans le 💩 .

le Gaulois

mais tous ces mals concues étrangers ne peuvent pas se faire soigner dans leur beau pays les dits pays qui ont mis dehors le méchants blancs raciste qui ose faire soigner des femmes par des hommes mais quel toupet ces méchants blancs !! je sais on connais, ils sont a 5 contre toi dans la cour de récré et tu leur casse la gueule a tous les 5 mais comme tu es blanc et eux bien plus bronzé c’est toi qui va au piquet puni parce que tu as osé te défendre. et la je parle de 1968 a Antibes et maintenant je ne vous dit pas mais personne pour… lire la suite

Rococo

Michèle, je pense comme vous que ce genre d’erreur dramatique – qui n’a évidemment pas été souhaitée par l’opératrice, on s’en doute car de toute façon ce n’était pas son intérêt à elle non plus – peut malheureusement survenir en raison du nombre d’appels sans cesse croissant et du nombre de mauvais plaisants qui croient drôle d’appeler le samu sans raison. Il ne doit pas toujours être évident de faire la différence au téléphone entre un appel sérieux et celui d’un mauvais plaisant. Il y a aussi l’excuse de la fatigue, on devrait en tenir compte surtout dans ce genre de métier, la résistance humaine physique et nerveuse a ses… lire la suite

le Gaulois

l’opératoire ne peut en aucun cas être victimisée ni culpabilisée !! pourquoi alors que la technologie permet la visio personne ne s’en sert pour au moins vérifier de visu les appels ? un peu comme la pauvre conductrice qui a passé le passage a niveau en bus coupable pas coupable ? mais il existe des caméra embarquées qui relatent tout position GPS heure vitesse et film de l’avant du véhicule j’en possède pour ma voiture trop de flics zélés qui nous accusent a tord on monte des caméras sur les bus scolaires pas défaut a la construction le patron tous les soirs prend les carte SD les enregistre sur son… lire la suite

CLV

Bonjour Michèle, j’adhère complètement à votre point de vue. Je ne doute pas que des milliers d’appels ne sont que des simulacres, ou de petits bobos qui ne méritent aucunement d’appeler les urgences. Je ne jugerai pas cette dame qui était du côté des services médicaux. Ce que je sais, c’est que je trouve inadmissible que l’enregistrement se retrouve entre les mains des journaputes au lieu d’être entre celles des enquêteurs et des juges. S’attendre à entendre parler de racisme, c’était évident les racistes anti-blancs eux même s’en donnent à cœur joie avec la complicité des journaleux nationaux. Évidemment on oubli que tous les jours des gens sont agressés sévèrement… lire la suite

le Gaulois

de toute Façon le racisme on connais il est unilatéral et ne s’applique que des immigrés face aux autochtones jamais dans l’autre sens. j’ai 53 ans et j’ai toujours attaqué que par les foncés de peau noir ou gris car je suis blond les yeux bleu mais toujours a plusieurs contre moi. mais comme je suis bien plus intelligent et fort que eux j’ai toujours mis a terre mes agresseurs qui immédiatement se faisait passer pour les victimes car leur agressé leur a retourné leur méchanceté contre eux

eva Argeles

Bravo CLV

wika

Merci Michèle pour votre mise au point.
je la fais suivre en espérant qu’elle finira par tomber sous les yeux de ceux qui crient si facilement au racisme

LibreDePenserEtDire

Michèle, la description que vous faites de votre métier est connue de tous, du moins de ceux qui ne font pas l’autruche en se mettant la tête dans le sable. Je sort d’un séjour hospitalier via les urgences avec appel téléphonique préalable, et je peux témoigner que le personnel hospitalier dans sa quasi totalité est représenté par des personnes dévouées, sérieuses, avenantes et réconfortantes. Une fois de plus il faut bien reconnaître que : Les urgences sont prises d’assaut par des personnes (majoritairement « étrangères ») qui n’ont rien à y foutre médicalement. Et qu’une nouvelle fois il faut (encore) mettre en avant l’immigration et toutes les facilités dont ces personnes bénéficient… lire la suite

Allobroge

C’est tout à fait vrai et je m’étonne de la curée des médias et autres blogueurs à propose de cette standardiste !.Sans doute cela cache-t-il la lâcheté de beaucoup qui usent et abusent des urgences !. Et enfin pourquoi cette affaire remonte-t-elle si tard en surface ? Quid de celui qui a divulgué dans les médias les enregistrements (tous les appels sont enregistrés) ?

Ulysse 67

On peut malheureusement parier que si la personne avait été blanche nos journaleux n’y auraient pas consacré plus de cinq minutes à la fin du JT.

rabarabé

Opératrice fatiguée : elle s’amuse beaucoup avec sa collègue, faut bien se détendre un peu… Pendant ce temps, la malade qui ne peut décrire ses symptômes attend de l’aide. Et mourra. Arrivé à une de mes connaissances : AVC… sa femme appelle, le samu sous estime complètement la gravité de la situation., et n’envoie personne… Deuxième appel, une demi heure après, il a fallu que madame insiste pour que le samu envoie quelqu’un, mais il était trop tard. Le monsieur est décédé sous les yeux de sa femme… Les opératrices du samu ont parfois tendance à croire que tout le monde appelle pour un « bobo »… Et bien non, mesdames, et… lire la suite

Rococo

Ma mère n’arrivait plus à respirer, étouffait, suffoquait : c’était un jour férié. Je n’ai pas appelé le SAMU mais les pompiers auxquels j’ai décrit ses symptômes. Ils arrivèrent dans les minutes suivantes, . Elle souffrait d’un OAP (œdème aigu du poumon) et d’un infarctus. Ils l’ont sauvée.

Dominique . ERNOTTE

Vous confirmez que si la victime avait été blanche on n’aurait pas fait un tel scandale.
Cela situe le racisme où il prédomine actuellement : dans le camps des anti-blancs.

MissBelgique

L’opératrice était peut-être épuisée, je comprends.. mais pas la peine de répondre en des termes méprisants…..

caton

Quiconque a eu l’occasion de fréquenter le SAMU a pu constater la surabondance de gens qui visiblement n’avaient rien à y faire car ils ne relevaient aucunement d’un service « d’urgence ». Les SAMU sont de plus en plus des « dispensaires », alors qu’ils n’ont pas été crées pour ça ; d’où des dysfonctionnements qui deviendront de plus en plus nombreux si ces services ne sont pas rendus à leur vraie et première vocation.

patphil

je récuse fortement le qualificatif de raciste!
idiote peut être

eva Argeles

Moi aussi, à moi d’ être médium . pfffffffffff !!!!!

Philippe

Au vu des nombreux témoignages les appels bidons sont très nombreux. Je ne comprends pas qu’il n’y ait pas une sanction très sévère (au moins 1000 euros d’amende) contre ces « plaisantins », ni que personne ne la réclame. C’est pourtant certainement le fond du problème.

Labbé Pierre

Philippe, mais mon pauvre ami, 1000€ d’amende c’est bien, mais ont-ils les moyens de payer? Alors, on va pas les ennuyer pour si peu.

Marcel

Et je voudrais rajouter si on commence a nous justifier moi aussi je pourrais dire que Naomi ça aurait pu être moi ….

gege

c’est vrai naomi aurait pu etre toi.
je rajoute aussi que si l’appel venait d’une personne de couleur de peau blanche et que si l’operatrice etait une personne de couleur de peau noire , on ne parlerai plus de racisme n’est-pas Marcel ……. !!!!!!!!!!!!!

BARÈGES

On ne voit pas la couleur de peau au téléphone